Comment se préparer avant un test de QI ?

  • Planifier la passation au moment de la journée où vous êtes le plus en forme. En général on recommande le matin.
  • Bien vous reposer les jours précédents, ne pas faire d’excès ni vous coucher trop tard la veille. Éviter les substances susceptibles d’interférer avec les fonctions cognitives (alcool, médicaments, cannabis…), mais s’autoriser un petit café.
  • Ne pas chercher à trop se renseigner sur le contenu du test, car si vous “trichez” vous ne saurez alors plus si les scores obtenus reflètent réellement vos capacités. Vous passez ce test pour apprendre des choses pour vous, pas pour obtenir un diplôme ! Évitez aussi de bachoter : au mieux c’est inutile, au pire vous pourriez fausser vos résultats si vous vous entrainez sur des exercices similaires à ceux du test.
  • En cas de maladie ou d’insomnie importante le jour J, il est préférable de reporter, car il est vraiment préférable de passer ce test dans de bonnes conditions. Ce d’autant plus que l’effet d’apprentissage empêche de le repasser rapidement.